L’ Histoire de l’A.J.B.S.

Historique : La genèse

1933: Jean-Baptiste Salis dépose les statuts d’une association, Les Casques de Cuir, (J.O. du 10/01/1934) qui seront ensuite partiellement repris par l’Escadrille du Souvenir et l’Amicale Jean-Baptiste Salis.

14 juin 1946: Parution l’arrêté du Ministère des Travaux Publics et des Transports portant création de « l’aérodrome de La Ferté-Alais », au lieu-dit « Plateau de l’Ardenay », dans le canton de La Ferté-Alais (Seine et Oise).

1947: Classement de l’aérodrome « à usage privé agréé avec restriction ».

1965: Est créé le Club de La Ferté-Alais (association non déclarée), qui à pour but de « perpétuer l’esprit des temps héroïques de l’Aviation française en recueillant le plus grand nombre possible d’anecdotes vécues en vue d’en écrire la petite histoire ».

Le président en est le Général Barthélemy, le secrétaire général Gaston Decoop, les autres membres : Marcel Jeanjean, le Général Genty, le Capitaine Zamora, le Colonel Victor Véniel, le Général Pierre Paquier, le Général N.Van Hinh et Jean-Baptiste Salis.

De ces rencontres, naîtra I’ouvrage de Marcel Jeanjean « Des Ronds dans l’Air » et « Le Temps des Hélices » du Général Barthélemy.

15 mars 1965: Création de « L’Escadrille du Souvenir » (association déclarée n° 108 loi du 1er juillet 1901 J.O. du 24 octobre 1970 siège social : Aérodrome de Cerny la Ferté-Alais, 91).

1969: Fin officielle de l’activité de vol à voile, qui avait été transférée progressivement à Buno-Bonnevaux, en raison de l’extension de la zone d’activité d’Orly.

1970: Le « Club et L’Escadrille du Souvenir » sont déclaré au J.O. du 24 octobre 1970.

Cette association est la continuité du « Club de La Ferté-Alais » fondé en 1965. En effet, dans leur rapport moral de la 2ème Assemblée Générale du Club, le 27 octobre 1968, ses membres avaient exprimé le souhait de voir leur « petit club prendre des ailes et devenir un musée volant ».

Le choix du terme « Escadrille » est directement inspiré du projet qu’avait formulé Jean-Baptiste Salis de reconstituer les avions de l’Escadrille Tricolore, qu’il avait pilotés ; y est accolé le terme «Souvenir» en mémoire de Jean-Baptiste Salis, pour lequel ce terme était si cher («le Pilote du Souvenir»).

La nouvelle association ajoute un but supplémentaire à son activité; celui de « mettre en oeuvre la rénovation et la reconstruction fidèle d’avions anciens et historiques « . Elle à le même président que le club initial, le Général Barthélemy, et le même siège, l’aérodrome ; « Jeannot » Jean Salis est nommé « administrateur – fondateur pour remplacer son père ». (Cf. Assemblée Générale du 19 décembre 1970).

Dans un premier temps, l’association présentera sous sa bannière les avions mis à sa disposition par Jean Salis (le Blériot de J.B. Salis et un Caudron GIII) ; le Breguet 2 ponts de Gaston Decoop en exposition statique sur l’aérodrome.

Elle fera parallèlement des demandes de cession de matériel à l’Armée (etc.) et signera par la suite, en 1977, une convention avec le Musée de l’Air, pour que lui soit confié du matériel afin de le restaurer, de l’entretenir et de le faire voler.

1971: Le Préfet donne à la Société Péchiney l’autorisation d’exploiter une carrière de grès sur le plateau de l’Ardenay. Commencent les travaux pour le déboisement du site et des accès, qui ne sont que des sentiers de terre battue. La Société Péchiney va ainsi réaliser pour ses besoins, mais dans l’intérêt de tous, la route principale utilisée aujourd’hui.

1972 : Un certain nombre d’usagers de l’aérodrome créent une nouvelle association, « L’Amicale Aéronautique de Cerny – La Ferté Alais » (J.O. du 12 juillet 1972).

Celle-ci a pour but de :

  • Préserver et entretenir l’aérodrome de Cerny – La Ferté Alais
  • d’établir entre tous les pilotes utilisant l’aérodrome un centre de relations amicales
  • de faciliter et vulgariser la pratique de l’aviation, tant par les moyens d’Etat, que par les moyens privés. L’association démarre une activité de baptêmes de l’air.

1973 : Salis Aviation dont l’activité s’est poursuivie avec Jean Salis, tourne « Les Faucheurs de Marguerites ».

C’est la première série d’une grande épopée qui donnera une large place à l’aviation et qui permettra ainsi la construction de plusieurs répliques d’avions anciens, tout en nécessitant et en obtenant la participation d’appareils du Musée de l’Air.

27 avril 1973: « Le Club et Escadrille du Souvenir » devient « L’Escadrille du Souvenir »

1974 : Modification des statuts de L’Amicale Aéronautique de Cerny La Ferté Alais », qui s’oriente à son tour vers les avions anciens, par l’adjonction d’un nouveau but :

– préserver et maintenir en état de vol des avions de collection.

1975 : « l’Amicale Aéronautique de Cerny – La Ferté Alais » devient « L’Amicale Jean-Baptiste Salis« .

1977 à 1983 : Construction des Hangar Musée en trois tranches de travaux, dans le but de présenter un Musée attrayant et vivant de toute l’histoire de l’Aviation.

7 mai 1977 : Inauguration du Hangar Musée par Monsieur Leroux, sous- préfet d’Etampes.

1978 : Pierre Dague devient membre de l’Amicale en introduisant les Warbirds, Jean Salis acquiert le P-51D Mustang, le F4U-5NL Corsair, et l’AJBS le Skyraider.

1979 : Parution au J.O. de l’arrêté relatif au Certificat de Navigabilité Restreint des Aéronefs de Collection.

1994 : Construction du hall central du hangar musée grâce à un généreux sponsor

Les grands moments des meetings annuels de Pentecôte depuis 1970

Harald Ludwig Affiche de 1970 Romain Hugault

Le 21 juin 1970 : Organisation de la première manifestation sur le plateau sous le nom de Fête Aéro-folklorique, organisée par le Club et Escadrille du Souvenir.

Présidée par Alain Poher, le programme mêle folklore et variétés, Jean Nohain présente et anime cette journée parrainée par l’humoriste Jean Rigaud et Jacqueline Auriol, Alan Stivell et Lisette Keray chantent sur les démonstrations aéronautiques. Les journaux de l’époque recensent 5.000 spectateurs.

25 et 26 mai 1974: l’Amicale Aéronautique de Cerny – La Ferté Alais et l’Escadrille du Souvenir organisent conjointement le premier grand rassemblement d’avions anciens.

1976 : l’Amicale Jean-Baptiste Salis reconduit le meeting aérien pour la Pentecôte, les 5 et 6 juin; ce qui va devenir une tradition.

1978 : Au meeting aérien de la Pentecôte, premières participations de la Patrouille de France, avec son leader Solo Jacques Krine, et d’un avion Mercure d’Air Inter présenté par André Dominé et Gérard Gautier.

1987: Première présentation de Concorde au meeting annuel de la Pentecôte entouré de la Patrouille de France.

1994: Un grand tournant dans la façon de faire le meeting qui se « professionnalise » avec notamment:

  • L’utilisation d’une vraie et bonne sonorisation
  • La mise en oeuvre de scénarios qui permettent désormais de raconter l’histoire de l’Aviation à l’aide des avions anciens du plateau et de ceux des autres collectionneurs européens
  • La mise en oeuvre de scénarios musicaux (Gilbert Courtois) et des effets spéciaux sonores
  • Bernard Chabbert commente le meeting pour la première fois; il n’arrêtera quasiment plus depuis.

Ce meeting est dédié à Antoine de St Exupéry avec en vedette le fabuleux P-38 Lightning de the Fighter Collection

1996 : Après l’accident mortel de Richard Broggio sur le biplan Albatros, qui privera l’Amicale de l’un de ces membre les plus actifs et passionnés.

1997: Robert Roger, élu Président prendra la relève de Jean et imaginera avec les membres de l’AJBS et Jean Salis l’idée d’une nouvelle forme de meeting.

Les bénévoles de l’AJBS ne se chargeront plus de la logistique du meeting qui sera sous traitée à une organisation professionnelle extérieure, mais seulement de la partie aéronautique (programme et mise en oeuvre des avions)

Très vite un accord sera contractualisé avec Larivière Organisations pour prendre en charge la logistique du meeting de la Pentecôte pour une période de trois ans.

En fait ce contrat sera reconduit jusqu’en 2008.

2004 : Probablement le plus important meeting avec plus de 250 avions en vol et une rétrospective des avions du débarquement de 1944.

On y vit un Super Constellation escorté de 4 Skyraider, un Morane H en patrouille avec un Mirage 2000 , 17 North American T6 en formation, une fabuleuse patrouille de F4U Corsairs et la PAF

2008 : Fut le dernier meeting organisé avec le concours des éditions Larivière. Il ne se déroula pas exceptionnellement à la Pentecôte et ne fut pas un très grand succès

2009 : De nouveau L’Amicale Jean-Baptiste Salis , devenue plus forte et plus importante reprend l’organisation complète du meeting avec un nouveau concept qui fit le bonheur des spectateurs:

  • Une exposition statique ouverte au public le matin
  • La possibilité de voler dans des machines historiques (Junker JU 52 3m et Antonov AN2 )
  • Des démos en vol moins longues, mais mieux structurées et plus sélectives

2010 : Cette 38ème édition du meeting a commémoré le Centenaire de l’Aéronautique Navale et le 70ème anniversaire de la Bataille d’Angleterre

2012 : 40ème édition du meeting de La Ferté Alais. Le plateau avion, d’ordinaire de qualité, est encore renforcé avec entre autre la présence d’un Sikorsky S-38, le P 38 des Red Bulls…

Pour marquer l’évènement, la Collection Cockpit (Editions Paquet) édite une BD dans laquelle 29 aéronefs ayant marqué le meeting sont illustrés… Plus de 800 exemplaires seront vendu le premier week-end de sa parution, les 26 et 27 mai.