L’AKROSTAR

Dessiné, réalisé, avec l’aide active de la société Holf Hirth, à Nabern teck et piloté par le chef pilote de Swiss Air, arnold Wagner, l’Akrostar dérivé du KZ-8 danois, fit ses premiers vols en 1969 et fut prêt, en 1970, pour ses premiers championnats du monde, à Hullavington, au Royaume Uni. En tête de la compétition après quelques jours de vol, Arnold Wagner tenta un triple déclenché vertical ascendant au cours duquel il perdit ses capots moteur, ce qui lui fit évidemment abandonner la concours ce jour là. Trois, parmi les neuf Akrostars produits étaient à Salon de Provence en 1972, mais ne brillèrent pas particulièrement, les Pitts tenant alors le haut du pavé.

L’avion est rien moins que classique, doté d’un moteur Franklin développant 220 Hp, le fuselage étant monocoque, donc assez lourd. L’aile est particulièrement épaisse, la profondeur est monobloc, donc assez peu efficace et d’une stabilité assez limite pour la voltige, ce qui nécessita l’adjonction de volets de profondeur sur l’aile, ces volets assistant d’ailleurs aussi les ailerons. Toutes ces innovations, si elles permettent une maniabilité assez satisfaisante, dotent pourtant la machine d’une grande complexité mécanique et d’une stabilité discutable, surtout en vol inversé. Aux mains d’un pilote très confirmé, l’Akrostar reste pourtant un avion, certes dépassé sur la scène internationale mais encore très spectaculaire au cours des fêtes aériennes.

Hi27_2

        L’avion de notre Amicale est l’ancien de l’équipe suisse, avec laquelle il participa jadis à plusieurs championnats du monde, dont ceux de Salon de Provence.                          

J.P. Lafille

Articles de cet avion

Le N3N se refait une beauté à Darois…

Après la réussite de l’édition 2014 du « Temps des Hélices », dans la nuit du dimanche au lundi post-meeting, un épisode grêleux a choisi de passer à la verticale du terrain de Cerny/La Ferté-Alais et ses alentours, détruisant malheureusement l’intégralité des …

Lire la suite

Voir tous les articles sur cet avion